Votre recherche

Historique

Le concept Historique Partenaires Village Expo Bénévoles Animations et infos touristiques

Retrouvez l'histoire
du Grand Trail du Saint-Jacques®

2012 Le Genèse du Grand Trail du Saint-Jacques®

Le Grand Trail du Saint Jacques fait une entrée remarquée et remarquable dans le paysage français de la course nature. Avec plus de 2 000 dossards attribuées 10 jours avant l’épreuve, cette première édition affichait déjà complet et ce succès laisse entrevoir le formidable potentiel de ce nouvel événement  trail. Après le forfait de Patrick Bringer, parrain de l’événement, on attendait logiquement David Pasquio, du team Salomon. Celui-ci jettera l’éponge au sortir des gorges de l’Allier, sans doute partis trop vite sur ce parcours piègeux. On a longtemps cru que le régional Didier Pontvianne, parti seul dès la mi-course, avait course gagnée avec même un avantage de 12’ sur ses poursuivants. Pourtant, Jérôme Chalier du team Lafuma (5e de l’UTMB 2010) et Florian Racinet du team Running Conseil (5e de la CCC 2011), parviendront à recoller à 4 km du but et l’emporteront main dans la main en 5h58’19’’. Auteur d’une spectaculaire remontée, la marraine de l’épreuve et championne aux 150 victoires Karine Herry finira en 11e position et en 7h11’12’’. Thomas Lorblanchet, Yohann Meudec, Cathy Dubois pour le 47 km, Céline Lafaye et Pascal Crozet pour le 26 km inscriront également leurs noms au palmarès de cette belle 1ère édition.

2013 La confirmation

Après le succès étonnant de la première édition en 2012, le Grand Trail du St Jacques version 2013 a enregistré le 28 septembre plus de 2 700 engagés, soit une progression de plus de 35 %.Si c’est la notoriété du sentier qui attire en premier lieu nombre de coureurs de tous horizons, c’est la beauté austère des paysages traversés ainsi que la chaleur et l’enthousiasme des centaines de bénévoles mobilisés dans les villages traversés qui donne à cet événement une atmosphère si particulière. La distance reine de 70 km a été le théâtre d’une belle bataille et d’un suspense absolu jusqu’au dernier km. Grand malheureux en 2012, après 66 km en tête, Didier Pontvianne remportera l’édition de cette année. Chez les féminines, c’est la traileuse ultra titrée Véronique Chastel qui remporte l’épreuve dans le même temps que Karine Herry en 2012.

2014 Dans les pas des pèlerins

L’édition 2014 sera marquée par la création d’un nouveau parcours de 17km, accessible à tous. Cette année, ce seront plus de 3000 coureurs qui participeront à la 3eme édition du Grand Trail du Saint Jacques. C’est une nouvelle fois Didier Pontvianne qui s’empare de la première place sur le 70km. Une écrasante victoire en 05:46:06 et à un peu plus de 12min devant Bertrand Lavergne et 31 min de Cédric Célarier. Chez les dames, la performance Jo Meek est époustouflante et restera gravée dans les mémoires ! Finissant à seulement 19min54s de Didier Pontvianne, elle arrache une première première place féminine et monte sur la troisième marche du podium scratch Karine Herry et Séverine Allard viennent compléter ce podium féminin. Sur le 50, c’est Vivien Reynaud qui l’emporte, mettant plus de 17min entre lui et son second Nicolas Darneix. Rémi Burlet complète ce trio gagnant. Côté dames c’est Eugenia D’Angelo qui boucle le tracé en 05:27:43, suivie à environ 3min d’intervalle de Gwendoline Maman et Anne-Marie Zach.

2015 Entre ciel et terre

Marquée par un nouveau parcours et un changement de date, la 4e édition du Grand Trail du Saint-Jacques restera un moment fort. Habituellement organisé au début de l’automne, le dernier week-end de septembre, le Grand Trail du Saint-Jacques devient maintenant un trail estival et se déroulera chaque année mi juin ! Un souhait partagé par la commune d’accueil, le Puy-en-Velay, qui profite de cet évenement sportif pour lancer la saison touristique. Les nouveaux parcours offrent des chemins plus sauvages tout en croisant régulièrement le GR65. De l’avis de tous, plus durs mais plus beaux ! Chez les hommes, Florian Racinet s’impose en 6h36’46 sur le 73km. Fabrice Couchoud et Cedric Gazulla viennent compléter le podium. Chez les femmes, c’est Lauréline Gaussens qui l’emporte en 07h09h59’, suivi d’Hélène Froussard et d’Irène Verlet. Sur la version 48km, c’est Yves-Loup Fanton et Lucie Guillaume qui montent sur la 1ère marche de ce trail du Gévaudan.

2016 Le chemin du succès

La 5ème édition du Grand Trail du Saint-Jacques restera un moment fort. Avec plus de 2 500 inscrits sur l’ensemble des formules, le Grand Trail du Saint-Jacques 2016 réussit une belle performance. Cette dernière édition proposait d’explorer des portions inédites du GR65, de nouveaux single-tracks parallèles, de nouvelles difficultés, afin de pimenter encore cette épreuve chargée d’histoire, d’émotions et de sens ! Sur l’Ultra, pour sa première édition, Gaëtan ROTH et Grégory GUINAMENT terminent ensemble sur la première marche du podium en 11h37’09 après avoir fait course commune, Nicolas ISSARTEL complète le podium avec un temps de 11h44’52. Chez les femmes, Hélène FROUSSARD s’impose en 15h10’27 devant Corinne ROUSSEL en 15h38’51 et Ana LOURENCO en 16h21’05. Sur la course reine de 70km, le lyonnais prometteur Stéphane VINOT s’impose en 7h09’15, Stéphane BOURGUE prend la seconde place en 7h09’21 devant Matthieu FAUGIER en 7h37’01. Valentine SIMAND s’impose chez les dames en 9h27’44 devant Marianne LEBLANC MARTIN en 9h40’47 et Patricia LEBON en 9h53’57.

2017 Le Grand Trail du Saint-Jacques en pleine confirmation !

Le Grand Trail du Saint-Jacques version 2017 a enregistré le 10 juin plus de 2 350 engagés, soit une nouvelle progression par rapport aux années précédentes. Sous une météo et des températures estivales, les coureurs des grands parcours ont souffert de la chaleur en affrontait une succession de difficultés toutes plus « casse-pattes » les unes que les autres. De l’avis de tous, les nouveaux parcours, toujours plus sauvages, augmentent bien sûr la difficulté, mais également la beauté de l’itinéraire. Sur l’Ultra 110, c’est Yann NOURY qui s’impose en 10h55’10 devant Gaetan ROTH, vainqueur l’an dernier et Yannick MAURIN. Chez les femmes, Gwenaëlle VO-DINH s’impose en 16h03’22 devant Béatrice BESSAC et Laure DE CABISSOLE. Sur la course reine de 74 km, Nicolas MORDELET s’impose devant Vincent HERAULT et Stéphane GUILLOT. Déborah HOURDIN l’emporte en 9h58’50 chez les féminines devant Emmanuelle JOURDANT et Marie-Maud MOULIN.  

 

Le Grand Trail du St Jacques version 2018 a enregistré près de 3000 inscrits, soit une progression de plus de 50 % par rapport à 2017.

Une participation record pour cette épreuve créée en 2012 par l’association éponyme en collaboration avec Extra Sports, et qui avait eu du mal à trouver sa date. 

Des conditions de course difficiles
Sous un beau soleil, coureurs et marcheurs ont dû cependant affronter un terrain rendu particulièrement gras par les fortes pluies des jours précédents et quelques franchissements de cours d’eau où il était impossible de garder les pieds au sec. Ils ont dû également composer avec une forte chaleur qui a puisé dans les réserves d’eau et les organismes.
Des conditions qui n’ont pas gêné Sébastien Goudard, vainqueur de la formule Ultra de 111 km en 11h28, devant Samuel Hancelin et Vincent Hérault.
Sébastien Goudard, 3e du Trail Des Forts De Besançon 48 Km 2018 est à l’aise sur le format ultra : 1er sur le Baulieu Trail 103 km 2017 (103km) et 1er sur le Trans Aubrac 105 Km 2017. Il a fait pratiquement toute la course seul en tête.
Chez les dames, on notera beaucoup de rebondissements en tête de course Béatrice Bessac, deuxième l’an passé sur cette distance, a longtemps fait la course en tête avant d’être dépassée par Audrey Javelle, 1ère sur la Trans Aubrac 2018 (50km), qui s’impose en… devant la lyonnaise Joëlle Pontus. Anne Blondel complète le podium.
Sur le 77 km, le lyonnais Arnaud Brémont, très en forme cette année après sa victoire sur l’Ultra du Trail Des Coursières (103 Km) et sa cinquième place sur le Beaujolais Villages Trail (80km), fait cavalier seul de bout en bout pour s’imposer tranquillement en 8 h15, loin devant Lucas Rageau et Julien Cazelles.
Chez les dames, les deux superbes championnes que sont Cathy Dubois et Karine Herry n’ont rien pu faire contre la jeune Sophie Martin, récente vainqueur du Trail Du Lac De Paladru 50km et qui s’impose en 9h 20mn. Cathy Dubois, double vainqueur de la Saintélyon se contentera d’une belle deuxième place devant Karine Herry, la grande Dame du TRAIL et ses innombrables victoires sur les plus grands trails, qui signe ici
un joli « comeback » sur une épreuve dont elle avait remporté la première édition en 2012.

Publicité

Cette annonce est bloquée par votre bloqueur de publicité